Depuis le préhistoire

Dominant l’Isle, l’aire abzacaise fut occupée dès la préhistoire. Au hasard des découvertes dues à des particuliers ou lors de fouilles par le G.R.A.H.C. sur le plateau de Vacher, au Pétreau, en contrebas dans l’Isle, de nombreux silex, outils, éclats en témoignent.


En 1979, le G.R.A.H.C. a mis en évidence les fossés d’un village néolithique fortifié. Du matériel céramique du I° et II° âge du fer y fut trouvé, ainsi qu’un tronçon de voie romaine et des traces d’habitat.

« Sanctus Petrus de Abzaco » au XIVe siècle, Abzac serait une forme dérivée du nom romain « apicius ». Vassal du vicomte de Fronsac au XIVe siècle, le seigneur d’Abzac dépendait de la juridiction de Coutras, puis en 1741 de celle de Puynormand. Une motte castrale aurait précédé le château fort du XIVe siècle qui succomba lors d’un siège pendant la Guerre de Cent Ans. Achetant le moulin, déjà cité en 1480, Raphaël de Fournel, seigneur Normand, construisit au XVIIe siècle le château actuellement visible de la rivière et non ouvert au public, liant depuis leur histoire.
Dédiée à Saint-Pierre-ès-Liens, l’église, transformée au XIXe siècle, possède sa coupole et son chevet romans, ainsi que des peintures, bénitier, lutrin du XVIIe siècle. Un superbe Christ en bois du XVIIIe siècle s’y trouve et la belle chaire viendrait de l’église Saint-Jean de Libourne.
Le moulin qui possédait 7 meules, fut à la révolution un vaste chantier pour devenir une fonderie de canons rebaptisée « Gar-Dor-Isle » sous l’impulsion du conventionnel G.Romme mort en 1795. Ce fut un échec. En 1867, les frères Calvé en firent une huilerie avant de s’installer à
Laubardemont. Le beau moulin du XVIIIe siècle abrite actuellement les bureaux de la cartonnerie. A remarquer aussi, le château de Beaulieu (XVIIIesiècle).

source : grahc.free.fr

 


Répondre

Vendre à tout prix |
LES ESTABLES |
Creavie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dragon Ball Ultimate
| La vie devant soi
| myblogcat